#Gabon: «Ça Suffit Comme Ça» réagit à la répression policière contre les étudiants

Communiqué de la Société Civile libre Gabonaise suite à la répression policière survenue le 18 avril 2012 à l’Université de Libreville et à la détention arbitraire des étudiants.

Libreville (Gabon), 21 Avril 2012. Dans le cadre de la recherche des solutions à la crise qui secoue l’Université Omar Bongo, les étudiants ont organisé une réunion pacifique le mercredi 18 avril au sein du campus universitaire pour réaffirmer leurs revendications, jugées légitimes par toutes les parties, demander le départ de la gendarmerie de l’Université et solliciter l’implication personnelle du Chef de l’État à afin de trouver une solution définitive à cette situation qui n’a que trop duré.

En réponse à cette manifestation pacifique, le gouvernement a donné l’ordre au contingent de la gendarmerie en faction au sein de l’université appuyé par les unités de police de violenter, de brutaliser et de procéder à l’arrestation des étudiants à l’intérieur du campus et dans les différents quartiers de Libreville. Plusieurs étudiants ont été blessés, d’autres sont arrêtés et incarcérés dans les geôles de la police et de la gendarmerie, ils seront présentés au procureur ce lundi 23 avril.

A travers cet acte de violence inqualifiable, le pouvoir émergent vient de réaffirmer à la face du monde son caractère brutal et répressif, sa volonté de taire toutes les voix discordantes et sa détermination à ne pas trouver des solutions aux problèmes qui minent la bonne marche du pays.

 

Sinon comment comprendre la facilité et la célérité qui caractérisent le gouvernement et le Président de la République quand il s’agit d’effectuer des dépenses somptueuses, inutiles et improductives pour le pays et leur volonté à ne rien céder quand il s’agit de faire face aux problèmes de l’éducation, de la santé, du logement… des Gabonais?

Que coûte la finalisation des travaux de réfection d’un pavillon au campus universitaire face aux honoraires distribués gracieusement à Pelé, à R.Kelly, à Akon, ou à Fally Ipoupa, juste pour venir amuser la galerie pendant quelques minutes et satisfaire aux caprices du prince? Que coûte la construction de quelques salles de classes, d’une maternité à l’hôpital général et de son alimentation en eau potable, de quelques bâtiments pour accueillir le surplus des malades obligés de se faire perfuser debout par rapport au 65 milliards de francs dépensés pour acquérir un hôtel particulier à Paris? Que coûte la bourse des étudiants par rapport aux montants non justifiés et improductifs affectés pour le fonctionnement de l’Agence Nationale des Grands Travaux dont les résultats ne se font pas voir ? Combien nous coûte la communication du chef de l’État et ses multiples voyages de prestige? Combien nous a coûté l’organisation des Conseil des Ministres décentralisés dont les projets retenus n’ont connu aucun début d’exécution ?

Face cette dérive autoritaire du Pouvoir-Emergent et à sa volonté de taire toutes les voix discordantes tout en maintenant le pays dans une situation de non développement au profit de l’enrichissement d’une minorité d’« illuminés-arrogants », le Mouvement « ça suffit comme ça » demande aux étudiants, élèves, enseignants, parents d’élèves et à tous les démocrates gabonais de se mobiliser et de faire échec à ce projet macabre de destruction de notre système éducatif, de chosification du Gabonais, de pillage de nos ressources et de liquidation de notre pays.

D’ores et déjà, tout en demandant aux étudiants de ne pas céder aux menaces et aux intimidations, le Mouvement « ça suffit comme ça » appelle les Gabonais, à se rendre massivement au tribunal de Libreville ce lundi 23 avril pour soutenir les étudiants et exprimer leur refus à la dictature.

Contacts Presse :

Mouvement Citoyen et populaire «Ça Suffit Comme Ça»

Georges MPAGA : Porte parole national et Président du Conseil d’Administration du Réseau des Organisations Libres de la Société Civile Pour la Bonne Gouvernance au Gabon (ROLBG) : 241 07 51 99 32 : gmpaga@yahoo.fr

Bruno ONDO MINTSA : Porte parole international en France : e-mail: ondomib@yahoo.fr : tel : +33 631 603 900

Image

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s